Aime-moi si tu peux - Séverine Vialon

Aime moi si tu peuxJ'aime Angèle. de quoi rendre Guillaume jaloux !
Cette jeune femme a tout pour plaire : un entrain, une richesse de coeur, un humour qu'elle manie même quand elle a le moral au ras des pneus !
Volontaire et dynamique, elle part à la recherche de ses origines pour construire son avenir.
Rien ni personne ne l'empêchera d'arriver à ses fins, quitte à bousculer ceux qui l'entourent, à commencer par sa mère qui la couve, aimante et dévouée, depuis sa plus tendre enfance.
Un roman qui démontre avec empathie, l'impossibilité pour tout humain de lire la pensée des autres.

 

 

Résumé :

L’amour sous toutes ses dimensions.« Il y a beaucoup d’amour entre ces personnages qui entourent Angèle… Il y a l’amour de la vie, ... l’amour que partagent et construisent Angèle et Guillaume. » (C. Cottet)Malgré la maladie qui la cloue dans un fauteuil, Angèle a tout pour être heureuse : un travail qui lui plaît, un homme qui partage sa vie malgré son handicap, un projet de mariage...Ce projet fait resurgir de vieilles douleurs qu’elle croyait avoir réussi à enfouir au fond d’elle-même. Un manque qui l’empêche de trouver le bonheur total.Entre secrets de famille, recherches et déceptions, Angèle réussira-t-elle à construire sa vie d’adulte, envers et contre tout ?Un roman plein d’espoir ancré dans la réalité thérapeutique.« Les familles qui un jour, par un caprice du destin, ou plutôt par la grande loterie de la génétique, ont été confrontées à la naissance d’un enfant atteint d’une maladie génétique grave comme l’amyotrophie spinale infantile, trouveront aisément leur chemin dans le livre de Séverine Vialon. » (C. Cottet)Livre émouvant, très réaliste, qui vous emmène malgré vous vers un couple qui se construit envers et contre tout et qui montre que l'espoir reste le maître mot de leur vie.... (Nicole)Un roman solidaire concrètement (part des ventes reversée au Téléthon) mais aussi dans le message qu’il transmet.« On y parle du Téléthon, de ce combat collectif, solidaire contre la maladie, et de ses victoires. Ne jamais renoncer, dépasser sa souffrance individuelle, se battre contre l’indicible, construire l’espoir, pas à pas, dans l’action solidaire. » (C. Cottet)



 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire