Son dernier grand rôle - Steve Catieau

Image1 5

Dans l'émission le Masque et la Plume, les critiques sont unanimes à encenser l'Ivresse, superbe réussite du jeune réalisateur dont on attend avec impatience la sortie du premier long métrage.
Dans la chambre à côté, Lalie, la jeune égérie du public qui l'a adorée dans la série Lola Fox, dort encore. Seul dans son bureau, en jogging et sweatshirt, Samuel peaufine son scénario tout en écoutant France Inter. Il sait que la grande actrice Alexie Stella n'est pas étrangère à son succès. Ce qu'il ignore, en revanche, c'est le chemin de croix qu'il va devoir parcourir pour couvrir la distribution sans dénaturer son nouveau film.
Entre promesses et menaces, influences et trahisons, tous ceux qui l'entourent ont la certitude de connaître la star haute en couleurs la mieux placée pour interpréter avec vérité le personnage sépia du premier rôle.
Dans ce roman très réaliste, Steve Catieau nous conduit sans complaisance dans les méandres de la sélection cinématographique. Bien que fictifs, les personnages qu'il y invite à vivre sont crédibles quand on aimerait qu'ils soient caricatures.
Au fait, Steve, pendant que je vous tiens, vous n'auriez pas un rôle pour moi dans votre prochain film ?

Résumé :

Réalisateur prometteur, Samuel prépare son premier long-métrage dont l’héroïne est une femme d’un certain âge. À la recherche de l’actrice pouvant endosser les traits de son personnage, le jeune homme devient, malgré lui, le centre d’attraction de comédiennes chevronnées pas du tout décidées à prendre leur retraite. Égérie de la Nouvelle Vague, Alexie Stella est la première à tenter sa chance. Elle sera rapidement rattrapée par d’autres concurrentes qui rêvent toutes d’un dernier grand rôle au cinéma. Soutenu par son ambitieux producteur et sa petite amie également actrice, Samuel va vivre des mois agités avant de pouvoir mettre un visage sur celle qu’il dirigera. Mais qui aura donc son nom en haut de l’affiche ?

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Steve
Ah ! Ah ! Ah ! Et pourquoi pas ! Je suis toujours à la recherche de bons acteurs !
Je vous remercie beaucoup pour cette chronique très originale qui représente bien l'univers du roman.
Rien ne remplacera un bon film dans une salle obscure ou un bon livre au calme !
C'est vrai qu'à travers "Son dernier grand rôle", j'ai voulu sous l'angle de la comédie, rendre hommage aux actrices qui sont parfois mal menées quand le temps passe. J'ai beaucoup de respect pour cette profession si difficile.
Ce roman leur est en tout cas dédié...

Ajouter un commentaire