Bienvenue sur le blog du chrocoteur

Photo jpmQui n’a pas rêvé d’apparaître en tête de gondole dans les librairies ou en première page des ventes sur les grands sites marchands ? Que l’auteur désintéressé, après avoir galéré pour trouver un éditeur acceptant de le publier, me jette la  première pierre !

Le problème, lorsqu’on est un auteur inconnu, c’est de se faire connaître. Une lapalissade, me direz-vous... Mais il faut admettre que sur les 5000 romans publiés chaque année, il n’y a pas de raisons qu’on s’intéresse au vôtre plutôt qu’à un autre. À moins qu’il ne s’agisse de l’œuvre du siècle, repérée par un influenceur notoire ! Mais si ce n’est pas le cas, vous allez devoir vous engager dans une longue démarche promotionnelle, si vous voulez avoir une chance de franchir le cap de la diffusion aux membres de votre famille et à vos amis, si nombreux soient-ils.

Pour être mis en avant, un ouvrage doit disposer de plusieurs qualités. La première, incontournable, concerne la rédaction qui doit être parfaite. Un texte comportant des fautes d’orthographe, de grammaire, des incohérences ou un style défaillant sera irrémédiablement rejeté. Une présentation soignée (couverture, mise en page, 4e de couverture) a elle aussi de l’importance.

Cependant, les ventes d’un livre, même très bien rédigé, ne seront propulsées que si l’attention des futurs lecteurs est attirée par des critiques flatteuses. Le rôle du chroniqueur prend ici tout son sens et c’est la raison qui m’a conduit à construire ce blog.

Mes chroniques ne portent que sur des romans contemporains, étranges mais réalistes, qui m’ont plu. Vous comprendrez, en découvrant mes écrits, qu’il s’agit de mon genre littéraire de prédilection. Et si vous écrivez vous aussi des ouvrages de ce genre et souhaitez que j’en rédige la chronique, je vous invite à me les envoyez à l’aide du formulaire de contact. Nous conviendrons ensemble des conditions de notre partenariat.  



 

Leur mère à toutes - Yasmina Behagle

Leur mere a toutes

Vers le milieu du XIXe siècle, Saint-Lazare abrite à la fois une prison pour les femmes condamnées et une infirmerie où sont soignées les prostituées, notamment les « insoumises », non inscrites sur les registres de la Préfecture de Paris. Les unes sont parfois difficiles à distinguer parmi les autres.

C’est dans ces couloirs sombres où les gardiens assistent les « Sœurs des prisons » que nous conduit Yasmina Behagle. À travers les yeux et le cœur de Sœur Marie, elle reçoit et partage les confidences venant des tréfonds des âmes et des entrailles de ces femmes écorchées vives.

Comment croire encore à l’amour pur, en écoutant leur témoignage ?

 

Résumé :

Sœur Marie est une religieuse comme les autres : elle prie le matin, aide le père Paul, et écoute les fidèles. Pourtant, après le meurtre de la Sous-Prieure de Saint-Lazare, c’est elle qu’on affecte là-bas. Elle doit se charger de la surveillance des prisonnières les plus dangereuses de France. Mais, quand celles-ci vont se livrer à elle, elle va comprendre qu’il s’agit surtout de femmes qui sortent du cadre établi par la société de l’époque. Comment les aider à trouver leur place dans le chaos ? Comment ne pas finir comme sa prédécesseure ? Et surtout, n’a-t-elle pas elle aussi des choses à se reprocher ?

Roman choral dans lequel interviennent à plusieurs reprises les prisonnières pour expliquer les raisons de leur incarcération, la violence de certaines situations permet une réflexion sur ce que subissent les femmes d’hier et d'aujourd'hui.

Collision - Marie-Pierre Garnier

CollisionDans ce roman, Marie-Pierre Garnier décrit l’après-midi ordinaire précédant l’envol d’un jet privé de l’aéroport de Lisbonne. L’accident, que l’on attend longtemps d’ailleurs, n’est que prétexte à dresser le profil psychologique du pilote, de l’aiguilleur du ciel, du client et du manutentionnaire.

Chacun des personnages affirme ses choix en fonction de son expérience, de sa position dans la société et de l’avenir auquel il rêve. Peter veut sublimer sa fureur de vivre ; Elsa va porter la femme au firmament du monde ; Manuel est résolu à se battre seul entre les pauvres et les nantis, ceux du dehors et ceux du dedans ; Jean-Marc avance, modèle de réussite, toujours plus haut, toujours plus loin.

Sont opposés avec beaucoup d'assurance conformisme et exaltation, machisme et féminisme, richesse et pauvreté, arrivisme et modestie. Pourtant, lorsque dans le brouillard se produit la collision, c’est la certitude de maîtriser le destin qui explose. La vie est si fragile...

 

Résumé :

À l‘aéroport de Lisbonne, un jet privé explose. La vie de quatre personnages bascule au même instant. Hasard ? Destin ?
Inspiré de deux accidents d’avion largement médiatisés, ce roman explore le passé et le caractère des quatre protagonistes pour éclairer l’enchaînement de circonstances qui mènent à l’accident.


Peter, le pilote autrichien, est amateur de sensations fortes et cherche l’ultime moyen d’échapper à la monotonie et à l’anonymat. Il attend, fébrile, l'autorisation de décollage. Dans la tour de contrôle, Elsa, l’ambitieuse stagiaire venue d'Angola, vient de découvrir qu’elle est enceinte et ne parvient pas à se concentrer sur son travail. Sur le tarmac, Manuel, un manutentionnaire aigri, passablement imbibé d’alcool, commet imprudence sur imprudence. Quant à Jean-Marc, le grand manager sympathique qui vole de succès en succès, il est pressé de rentrer à Paris pour fêter la signature d’un important contrat.
Mais une chape de brouillard s’est abattue sur Lisbonne, retardant le départ du jet. D’heure en heure, les contours de la tragédie se précisent…

Fièvre de lait - Yasmine Behagle

Fievre de lait

À 34 ans, Delphine est une solitaire. Elle semble sûre d’elle, consciencieuse, dynamique. Sa vie n’est en fait qu’une pierre jetée dans l’eau, troublée par les ondes de ceux qui l’entourent : une manichéenne, soucieuse du qu’en-dira-t-on, castratrice ; un chevalier servant dévoué, mais prévisible et terne ; une fée déchue, réfugiée entre remords amer et confortable lâcheté ; un référent sublime, hélas ! Parti si loin ; et tous les autres, indifférents, donneurs de leçons, juges, manipulateurs...

Mais elle refuse cette morne existence. Et qu’importe si elle doit emprunter des chemins inavouables. Être une vraie femme et donner la vie ! Elle s’entend déjà annoncer au monde : je suis enceinte. Viennent alors s’ajouter l’espoir, l’amour, la fierté, l’angoisse et la douleur.

Avec une description précise des lieux, des situations et des événements, ainsi qu’un déroulement original de l’intrigue, Yasmina Behagle signe un excellent premier roman. Les sentiments profonds qui tissent le texte de Fièvre de lait ont un tel accent de vérité que le lecteur est conduit d’un bout à l’autre de l’œuvre à vivre les joies et les drames de l’héroïne.

 

Résumé :

Une femme décide de tomber enceinte d'un inconnu pour combler son vide existentiel. La naissance de son enfant va la perturber et faire éclore la souffrance qui germait en elle depuis son enfance. Un roman qui brise l'omerta sur l'accouchement et ses suites.

Son dernier grand rôle - Steve Catieau

Image1 5

Dans l'émission le Masque et la Plume, les critiques sont unanimes à encenser l'Ivresse, superbe réussite du jeune réalisateur dont on attend avec impatience la sortie du premier long métrage.
Dans la chambre à côté, Lalie, la jeune égérie du public qui l'a adorée dans la série Lola Fox, dort encore. Seul dans son bureau, en jogging et sweatshirt, Samuel peaufine son scénario tout en écoutant France Inter. Il sait que la grande actrice Alexie Stella n'est pas étrangère à son succès. Ce qu'il ignore, en revanche, c'est le chemin de croix qu'il va devoir parcourir pour couvrir la distribution sans dénaturer son nouveau film.
Entre promesses et menaces, influences et trahisons, tous ceux qui l'entourent ont la certitude de connaître la star haute en couleurs la mieux placée pour interpréter avec vérité le personnage sépia du premier rôle.
Dans ce roman très réaliste, Steve Catieau nous conduit sans complaisance dans les méandres de la sélection cinématographique. Bien que fictifs, les personnages qu'il y invite à vivre sont crédibles quand on aimerait qu'ils soient caricatures.
Au fait, Steve, pendant que je vous tiens, vous n'auriez pas un rôle pour moi dans votre prochain film ?

Résumé :

Réalisateur prometteur, Samuel prépare son premier long-métrage dont l’héroïne est une femme d’un certain âge. À la recherche de l’actrice pouvant endosser les traits de son personnage, le jeune homme devient, malgré lui, le centre d’attraction de comédiennes chevronnées pas du tout décidées à prendre leur retraite. Égérie de la Nouvelle Vague, Alexie Stella est la première à tenter sa chance. Elle sera rapidement rattrapée par d’autres concurrentes qui rêvent toutes d’un dernier grand rôle au cinéma. Soutenu par son ambitieux producteur et sa petite amie également actrice, Samuel va vivre des mois agités avant de pouvoir mettre un visage sur celle qu’il dirigera. Mais qui aura donc son nom en haut de l’affiche ?

La gourmandine - Iza Borkine

La gourmandine

Marthe n’est qu’une grosse vieille veuve aigrie. Elle déteste l’idée d’entrer de plein fouet dans le septuagénisme, sans parachute. Elle hait l’idée de bientôt mourir. Anonyme. Alors elle se gave. À en être malade.

Mais après les premières pages, Iza Borkine nous présente les amis de cette Gourmandine. Eux savent qu’elle cache derrière sa boulimie, un cœur sensible et une soif (plutôt qu’une faim) de vivre et partager.

Nul ne peut, après avoir gratté l’encre noire des premiers caractères, résister aux couleurs vibrantes de son empathie. Pas même vous !

Derrière ce roman aux personnages touchants, Iza Borkine dévoile les secrets du bonheur et de la réalisation de soi.

 

Résumé :

Marthe Sylvestre, veuve sans enfant, est totalement déprimée d'avoir bientôt 70 ans. Du coup, elle fait ce qu'elle sait faire de mieux : manger. Elle ingurgite des tonnes de gâteaux car une pensée l'obsède : que restera t-il d'elle après sa mort ? Quelle trace va t-elle laisser de son passage sur terre ?

Prête à tout pour trouver la réponse, Marthe est loin d'imaginer ce que l'avenir lui réserve. Elle nous entraîne dans une comédie où l'on croise des personnages hauts en couleur et attachants. Fermer

Miltie - Steve Catieau

 

Miltie

Un roadtrip dans un rayon de 30 km ! Hilarant et stupéfiant

Dans sa camionnette, Miltie nous emmène à 140 km/h dans un périple d’aventures ! Chaque paragraphe est une borne hectométrique. Chaque chapitre un nid de poule menaçant la caisse d’exploser. Ça tourne ! Comme les symboles d’une machine à sous, jusqu’à la fin. Bingo !

Miltie a sculpté les personnages de son entourage. Mais aucune n’a la finesse du modèle habitant son âme. Elle se comporte en jeune femme, parfumée au Shalimar, ivre de vie et de Cosmopolitan. Ne vous y fiez pas : elle est riche d’expérience ; elle a appris de Jean l’insouciance, de Christophe la prudence, de Georges la détermination. Si elle n’était pas si coquette, elle avouerait, plagiant Sacha Guitry : J’ai soixante-treize ans. C’est pas mal, pour une femme de mon âge !

Dans l’entourage de cette matronne aux mille saveurs, les autres pourraient paraître bien fades. Mais, prouesse de l’auteur, ils sont tous extras ! Une brute épaisse, un serial killer, un premier de la classe, une ingénue libertine, une Calamity Jane... Et j’en passe.

Ah ! Oui, j’oubliais. Il y a aussi une actrice célèbre, jouant son propre rôle.  À voir comment elle est bichonnée, on croirait que Steve Catieau l’adore.

Vous êtes tentés par le voyage ? Alors en route ! C’est parti pour 24 heures chrono.

Résumé :

Miltie et ses deux filles partent en voiture pour signer le bail de l’appartement de Lola, la petite dernière de la famille, mais rien ne se passe comme prévu. Pourchassées par le père de l’adolescente qui veut récupérer la recette de sa baraque à frites, elles feront sur leur chemin de surprenantes rencontres dont un chirurgien esthétique au teint hâlé et au sourire parfait, un agent immobilier bien ambitieux et une pompiste fan de western. Mais la doyenne de la tribu veille au grain et c’est au casino qu’elle compte assurer l’avenir des siens.
Road-movie dans les Hauts-de-France, Miltie est une folle aventure dans laquelle il ne faut pas craindre d’être décoiffé. Drôle, déroutant et décapant.

La lumière sur l'étrange vieille femme moche - Francis Thierry Boulangers

Image1 3L’écriture de Francis Thierry Boulanger est vive et percutante comme une balle de neuf millimètres. A un rythme effréné, il passe en revue, de symbole en symbole, les grands maux de la société contemporaine : consumérisme bien sûr, magouilles politiques, violences mafieuses, conscience, développement personnel et lâcher prise, éducation. Et même l’amour sous plusieurs cieux !
Pour ne rien gâcher, ce premier roman est riche d’humour. Quel dommage qu’il soit truffé de tant de fautes d’orthographe et de conjugaison.
Écrivez ! Monsieur Boulanger. Mais de grâce, avant de publier le prochain ouvrage que nous attendons avec impatience, faites appel à un correcteur.

 

Résumé

Pierre, mathématicien veuf trentenaire, influenceur des plus hautes sphères politiques du monde, animé d’un esprit consumériste décalé, s’adonne corps et âme à l’acquisition exclusive de produits remboursables. Karine, la caissière du magasin où il récupère chaque samedi matin son butin pète les plombs. En représailles de son renvoi injuste, avec l’aide de son cousin, elle dévaste le domicile de son harceleur. Cela ne décourage pas Pierre qui continue de fréquenter le supermarché. Il y rencontre Aline, authentique humaniste qui le comprend.
Cependant, tapis dans l’ombre, de dangereux malfrats guettent Pierre. Mais s’ils croient l’avoir, ils ne connaissent pas ses incommensurables capacités d’analyse. Ils ignorent aussi que, depuis son enfance, une étrange vieille femme moche veille sur lui.

Sous le soleil d'Inverness - Mouna Bouslouk

 

Sous les flocons d inverness 1Julie, sans nouvelles de sa jeune soeur depuis plusieurs jours, part sur sa trace à Inverness, capitale culturelle des Highlands d'Écosse. Sous les flocons de l'hiver, elle distribue des avis de recherche, se rend dans les pubs et finit par informer la police de l'inquiétante disparition.
Mais qui est donc réellement ce Mc Dowell qui semble suivre chacun de ses pas ?
Tout en poursuivant son enquête, Julie n'aura de cesse de découvrir qui se cache derrière ce personnage aussi séduisant qu'acariâtre.
La belle romance que nous propose ici Mouna Bouslouk, avec l'enquête en filigranne de la disparition d'Anne, est riche de suspens et de tendresse. Les personnages sont attachants, les descriptions précises et suggestives, les dialogues fréquents et fluides.
Sans doute aurez-vous l'envie, quand vous l'aurez lue, calé bien au chaud sous votre couette, d'aller passer vous aussi quelques jours Sous les flocons d'Inverness.

Résumé :

Q​​​​​​​uand sa sœur Anne disparaît en Écosse pendant un week-end entre copines, Julie décide de se rendre à Inverness pour la retrouver. Mais rien ne passe comme prévu. Son vol a du retard, sa réservation au Bed & Breakfast a disparu et sa distribution d’avis de recherche dans les rues ne donne pas les résultats attendus. Et pour couronner le tout, le froid et cynique Andrew McDowell la déstabilise continuellement. Heureusement, il y a la neige, les sucreries, les danses et les rencontres, comme celle avec le charmant inspecteur Reilly, qui viennent réchauffer son séjour. Et peut-être qu’Inverness la plongera dans la magie d’un Noël écossais ?