Bienvenue sur le blog du chrocoteur

Photo jpmQui n’a pas rêvé d’apparaître en tête de gondole dans les librairies ou en première page des ventes sur les grands sites marchands ? Que l’auteur désintéressé, après avoir galéré pour trouver un éditeur acceptant de le publier, me jette la  première pierre !

Le problème, lorsqu’on est un auteur inconnu, c’est de se faire connaître. Une lapalissade, me direz-vous... Mais il faut admettre que sur les 5000 romans publiés chaque année, il n’y a pas de raisons qu’on s’intéresse au vôtre plutôt qu’à un autre. À moins qu’il ne s’agisse de l’œuvre du siècle, repérée par un influenceur notoire ! Mais si ce n’est pas le cas, vous allez devoir vous engager dans une longue démarche promotionnelle, si vous voulez avoir une chance de franchir le cap de la diffusion aux membres de votre famille et à vos amis, si nombreux soient-ils.

Pour être mis en avant, un ouvrage doit disposer de plusieurs qualités. La première, incontournable, concerne la rédaction qui doit être parfaite. Un texte comportant des fautes d’orthographe, de grammaire, des incohérences ou un style défaillant sera irrémédiablement rejeté. Une présentation soignée (couverture, mise en page, 4e de couverture) a elle aussi de l’importance.

Cependant, les ventes d’un livre, même très bien rédigé, ne seront propulsées que si l’attention des futurs lecteurs est attirée par des critiques flatteuses. Le rôle du chroniqueur prend ici tout son sens et c’est la raison qui m’a conduit à construire ce blog.

Mes chroniques ne portent que sur des romans contemporains, étranges mais réalistes, qui m’ont plu. Vous comprendrez, en découvrant mes écrits, qu’il s’agit de mon genre littéraire de prédilection. Et si vous écrivez vous aussi des ouvrages de ce genre et souhaitez que j’en rédige la chronique, je vous invite à me les envoyez à l’aide du formulaire de contact. Nous conviendrons ensemble des conditions de notre partenariat.  



 

  • Aime-moi si tu peux - Séverine Vialon

    Aime moi si tu peuxJ'aime Angèle. de quoi rendre Guillaume jaloux !
    Cette jeune femme a tout pour plaire : un entrain, une richesse de coeur, un humour qu'elle manie même quand elle a le moral au ras des pneus !
    Volontaire et dynamique, elle part à la recherche de ses origines pour construire son avenir.
    Rien ni personne ne l'empêchera d'arriver à ses fins, quitte à bousculer ceux qui l'entourent, à commencer par sa mère qui la couve, aimante et dévouée, depuis sa plus tendre enfance.
    Un roman qui démontre avec empathie, l'impossibilité pour tout humain de lire la pensée des autres.

     

     

    Résumé :

    L’amour sous toutes ses dimensions.« Il y a beaucoup d’amour entre ces personnages qui entourent Angèle… Il y a l’amour de la vie, ... l’amour que partagent et construisent Angèle et Guillaume. » (C. Cottet)Malgré la maladie qui la cloue dans un fauteuil, Angèle a tout pour être heureuse : un travail qui lui plaît, un homme qui partage sa vie malgré son handicap, un projet de mariage...Ce projet fait resurgir de vieilles douleurs qu’elle croyait avoir réussi à enfouir au fond d’elle-même. Un manque qui l’empêche de trouver le bonheur total.Entre secrets de famille, recherches et déceptions, Angèle réussira-t-elle à construire sa vie d’adulte, envers et contre tout ?Un roman plein d’espoir ancré dans la réalité thérapeutique.« Les familles qui un jour, par un caprice du destin, ou plutôt par la grande loterie de la génétique, ont été confrontées à la naissance d’un enfant atteint d’une maladie génétique grave comme l’amyotrophie spinale infantile, trouveront aisément leur chemin dans le livre de Séverine Vialon. » (C. Cottet)Livre émouvant, très réaliste, qui vous emmène malgré vous vers un couple qui se construit envers et contre tout et qui montre que l'espoir reste le maître mot de leur vie.... (Nicole)Un roman solidaire concrètement (part des ventes reversée au Téléthon) mais aussi dans le message qu’il transmet.« On y parle du Téléthon, de ce combat collectif, solidaire contre la maladie, et de ses victoires. Ne jamais renoncer, dépasser sa souffrance individuelle, se battre contre l’indicible, construire l’espoir, pas à pas, dans l’action solidaire. » (C. Cottet)



     

  • Inquiétudes - Jacques Timmermans

    InquietudesNul besoin de personnages bizarres affublés d'antennes et de pouvoirs surnaturels. C'est vous, c'est moi que Jacques Timmermans met en scène dans ce recueil de six nouvelles étonnantes.
    Avec un humour décapant et une imagination sans bornes, l'auteur nous attend entre les portes de deux mondes : humains d'une Terre que nous n'habiterions pas ; extraterrestres qui ignorerions où se situe notre planète. Ces situations singulières ne relèvent cependant pas du hasard, à moins que celui-ci ne soit prémédité. Comment mettre en doute les preuves scientifiques avancées ?

    On ne revient pas intègre de cette lecture. C'est comme si, pendant que nous tournions les pages, le temps s'était écoulé à l'envers.

     

    Résumé :

    « Soudain l’obscurité, un homme ne retrouve plus sa chambre. Cet autre défie le hasard, et l’adversaire se montre plutôt coriace. Pourquoi diable le petit Dhjorn n’aime-t-il plus les beignets aux Laemurs ? Et tandis que l’enquête progresse dans l’entreprise, le mystère s’épaissit autour du remède de la maladie d’Alzheimer. Ici, un monde symétrique au temps, où l’on se souviendrait autant de notre futur que du passé. Oh ! Sommes-nous à ce point seuls dans l’Univers ? »
    Au fil des intrigues de ces six nouvelles, à la frontière parfois ténue entre fantastique et science-fiction, nos héros, victimes bien malgré eux, tentent désespérément de se défaire de leur pesante inquiétude. Jusqu’à nous la transmettre bien au-delà du récit !
    Oseriez-vous les rejoindre ?



     

  • Evacués - Isabelle Joannette

    EvacuesCette histoire est basée sur des événements réels.

    Sur le ton de la confidence, sept personnes nous racontent une tranche de leur vie marquée par l'incendie d'Alberta en 2016.
    Sur les routes enflammées du Canada, nous partageons leur angoisse et leur envie de s'éloigner du danger.
    C'est avec tendresse et discrétion qu'Isabelle Joannette nous offre le témoignage de ces rescapés.

    Résumé :

    Quelqu’un a déjà dit : « Chacun des 80 000 évacués de Fort McMurray a une histoire à raconter… » En voici sept. Sept personnes, sept vies, un point commun: Fort McMurray. Cette fiction est inspirée de la tragédie qui s’est déroulée en Alberta en mai 2016. Bien que les personnages soient issus de l’imagination de l’autrice, leur vie pourrait être celle de n’importe quelle victime des terribles incendies survenus à Fort McMurray. Plongés au cœur des événements, un pompier forestier, une adolescente, une infirmière québécoise et quatre autres personnages œuvrant dans différents secteurs racontent leur vie avant, pendant et après le drame. Malheureusement, certains vivront des catastrophes qui pourraient leur être fatales.